Sherbrooke, mort de l’Ermitage et renaissance du terrain de l’ancien Canadian Tire

À Sherbrooke, un Loblaws sera construit sur le terrain de l’ancien Canadian Tire sur la rue King Ouest près de Jacques-Cartier et de l’actuel site de l’hôtel-motel l’Ermitage.

Tous voit cela comme une bonne nouvelle, je vois cela comme une mauvaise.

En fait, la chaîne Loblaws ne percera pas dans ce coin de la ville.  En fait Loblaws est trop ‘huppé’ pour l’économie de Sherbrooke.  Je vous fait même la prédiction que ce Loblaws fermera boutique d’ici trois ans ou qu’il sera converti en Maxi quoiqu’il y en a déjà deux à moins de 4 km du site de l’Ermitage.  Un sur Portland et l’autre au centre-ville.

Tout de même je suis content qu’enfin l’ancien terrain du Canadian Tire serve à autre chose qu’un grand terrain vacant avec des bâtisses inutiles.

Également ce sont les hôteliers de la région de Sherbrooke qui doivent accueillir avec sourire la fermeture de l’Ermitage.  Un compétiteur de moins pour eux.

Grand Times Hotel de Sherbrooke, des prix Montréalais dans une ville en campagne

Le Grand Times Hotel de Sherbrooke est ouvert et déjà ça gronde.

141$ plus taxes pour une nuitée dans une hôtel… au centre-ville de Sherbrooke.

Ça n’a aucun bon sens.  Sherbrooke ce n’est pas Montréal ou Québec, rien ne peut justifier de tels prix.

Je me demande si les propriétaires veulent demeurer en affaires ou bien fermer.

Car à ces prix ridiculement élevé, le Delta, le Président, le Baron, et les autres hôtels de Sherbrooke peuvent dormir sur leurs deux oreilles.

Vous savez tous les restaurants peuvent demander 4$ pour un petit café, mais certains fermeront et d’autres réajusteront le prix.

Si le Grand Times Hotel de Sherbrooke ne revisent pas rapidement ses prix à la baisse, plusieurs devront se chercher un nouvel emploi.