Mon expérience au 1er Festival du Bacon de Sherbrooke

Le week-end du 16 et 17 mai 2015, c’était le 1er Festival du Bacon de Sherbrooke.  Je m’y suis rendu et ce sans attente sinon de me taper une bonne poutine au bacon.

Tout d’abord fait à noter, l’entrée sur le site du parc du Domaine Howard était gratuite.  Gratuit, un mot rare de nos jours.

Je ne me suis pas trop attardé à la musique qui y jouait, j’étais là pour une chose… la poutine au bacon.

Quelle ne fût pas ma déception d’apprendre que samedi soir, presque tous les kiosques de bouffe étaient fermés par manque de nourriture.

Il y avait l’impressionnant food truck cracheur de feu de la Queue du Diable, mais ce qu’ils offraient n’était pas dans mes cordes.

On fait un petit tour du parc entre amis et on s’en retourne avec notre petit bonheur.

Le lendemain après-midi, on est tenace, on retourne sur le site.

Oh my!   Probablement plus d’une heure d’attente pour le kiosque Brutus qui sert ce qu’on désire, la poutine au bacon.

Alors on est resté sur le site que 10 ou 15 minutes, on a pris le chemin de Chez Louis Luncheonnette et on y a savouré notre poutine là-bas, sans bacon finalement.

La morale de cette histoire.  Bien y a pas de morale.  Faut être indulgent, c’était la première édition du festival, mais c’est prometteur.  Assez cocasse aussi, au Festival du Bacon, il y avait des kiosques sur le végétarisme.

Avec de meilleurs artistes invités plutôt que des groupes hommages le festival aurait fait davantage parler de lui.

Rendez-vous pour la seconde édition en 2016? On l’espère.

C’est à suivre.

Publicités

Vos circulaires dans les Cantons de l’Est

Un tout nouveau site de circulaires à vu le jour au Québec l’an passée.

C’est plaisant de voir que les Cantons de l’Est y sont bien représentés avec Magog, Sherbrooke et Coaticook.

Ce site, Vos Circulaires.com est selon moi le plus complet en la matière au Québec vous pouvez y naviguer par villes ou par région dont notre belle région des Cantons de l’Est.  J’aime particulièrement les sites qui prennent le soin de mentionner Cantons de l’Est pour notre région au lieu de l’affreux ‘Estrie’.

En vous rendant sur le site, en quelques cliques de souris vous pouvez arriver rapidement au Facebook d’un commerçant, sa page Twitter ou sa section emploi si vous cherchez une job et bien sûr sa circulaire.

C’est un bon moyen d’économiser sans gaspiller des tonnes de papiers des circulaires qui sont livrées chez vous.

 

Pénible saison qui était prévue pour le Phoenix

Nouvelle équipe de la LHJMQ, on ne pouvait pas espérer une place en séries à sa première saison pour le Phoenix.

Mais ils ne sont pas dernier, les Screaming Eagles et les Cataractes font jusqu’ici pire que le Phoenix.

Mais une chose m’inquiète.  Les assistances.

Je comprends que le Phoenix ne représente pas une équipe de tête, mais il faut les encourager. En début de saison 4 000 personnes se rendaient au Palais des Sports Léopold-Drolet.
À leurs cinq derniers matchs, le Phoenix n’a pas pu attirer plus de 3 200 spectateurs.

C’est 800 spectateurs de moins par match à comparer à certains matchs de septembre et octobre.

La capacité maximale du Palais des Sports est de 4 005 spectateurs.

800 spectateurs de moins par match ça représente des recettes en moins brutes de 12 000$ par match.

Sur 20 match on parle de plus de 200 000$ en moins en revenus.

800 spectateurs, ça consomme des frites, de la bière etc…

C’est souvent la différence entre les profits et les pertes.

Je souhaite de tout mon coeur que l’aventure du Phoenix se poursuive longtemps à Sherbrooke.  Mais Sherbrooke n’est pas une ville de hockey.

Elle n’a pas pu jadis garder ses Castors de la LHJMQ à deux reprises.
Elle n’a pas su garder les Jets de Sherbrooke club-école des Jets de Winnipeg.
Elle n’a pas su garder les Canadiens de Sherbrooke, club-école de Montréal.

Saura-t-elle garder son Phoenix ?

 

 

 

Taverne Irlandaise O’Reilly ouvre le 21 novembre 2012 16h à Sherbrooke

Située au 1410 King Ouest à Sherbrooke, la Taverne Irlandaise O’Reilly ouvre ce 21 novembre 2012 à 16h.

Donc si la fin du monde arrive comme prévue selon les mayas, la taverne ne demeura ouverte qu’un seul mois.

Mais comme je ne crois pas à cette foutaise, on souhaite tous une longue vie à ce commerce qui égaiera la rue King.

Pour les nostagilques des Bruins des années 70, le nom de la taverne leur rappelera le ténébreux Terry O’Reilly.  Mais là s’arrête toute ressemblance.

J’ai déjà hâte d’aller voir l’endroit et de vous en parler et j’espère que cet endroit contribuera à fermer des débits de boisson qui ont un look passé date et une où odeur infeste d’ailes de poulet y flotte.

Les usagers de la STS verront venir les autobus sur leur téléphone intelligent

Merci au gouvernement d’octroyé une subvention de 1,65 millions pour permettre de développer un système au coût de 1,95 millions qui permettra aux usagers de la Société de Transport de Sherbrooke de connaître à temps réel et ce à l’aide de leur téléphone intelligent, la position exacte de l’autobus qu’ils attendent.

C’est merveilleux, Toronto a un tel système depuis quelques années et les torontois sont ravis.

Sherbrooke se modernise enfin diront certains, à quel prix diront d’autres, quoi qu’il en soit, le progrès est à nos portes.

 

CENSURE !

Malheureusement ce blogue est maintenant censuré et sous surveillance.

Je ne peux plus écrire ce que je veux.

Que voulez-vous… C’est l’État totalitaire… L’État chinois au Québec…

Faut je pense comme la masse et dans le sens illogique de la masse sinon j’ai la masse.